Accident d'avion à Moscou : la foudre a désactivé le pilotage automatique – La Provence

Par La Provence (avec AFP)

La mise hors service du pilotage automatique et de probables erreurs des pilotes sont à l’origine de l’embrasement d’un Soukhoï Superjet 100 de la compagnie russe Aeroflot début mai à Moscou, qui avait fait 41 morts, ont annoncé vendredi les enquêteurs.

Les enquêteurs, qui ont examiné les boîtes noires de l’appareil fabriqué en 2017, ont indiqué dans un rapport avoir trouvé des signes de brûlures sur l’extérieur de l’avion indiquant qu’il avait été frappé par la foudre. Selon eux, le pilotage automatique a été mis hors…


Lire la suite…

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *