Accident d'avion à Moscou : la foudre a désactivé le pilotage automatique – Paris Match

La mise hors service du pilotage automatique et de probables erreurs des pilotes sont à l’origine de l’embrasement d’un avion début mai à Moscou. La mise hors service du pilotage automatique et de probables erreurs des pilotes sont à l’origine de l’embrasement d’un Soukhoï Superjet 100 de la compagnie russe Aeroflot début mai à Moscou, qui […]